LA BOUTEILLE DE LA SEMAINE
Le Champagne blanc de blancs

Elle

4 décembre 1989

C'est le moment de commander du champagne pour les fêtes et je n'ai pas encore trouvé de meilleur rapport qualité-prix que le pierre moncuit blanc de blancs. Les lectrices de ELLE le connaissent déjà par le millésime 1982. Depuis, ce champagne a connu une vogue de popularité et les prix, comme d'habitude en pareil cas, ont monté. Mais bien raisonnablement, de sorte que ce remarquable champagne reste encore une très bonne affaire.

82 fut la première année cultivée et vinifiée par Nicole, la fille de Pierre Moncuit. Comme elle dit : « Nous sommes stimulés pour continuer dans la qualité depuis que vous d'abord et les autres, par la suite, nous ont fait connaître du monde. »

Nicole a la main très sûre et les vins suivants sont aussi réussis que son coup d'essai. Il faut également dire qu'elle a une belle matière première à manier : les vingt hectares de cette propriété familiale sont plantés uniquement en chardonnay. Et ils sont tous situés sur la commune de Mesnil-sur-Oger, classée grand cru dans la Côte des blancs, au sud-est d'Epernay. Cette fois-ci, je vous propose la « Cuvée de réserve » brut. Elle provient entièrement de l'année 1986 qui a produit une récolte abondante et saine, très mûre et parfaitement équilibré, avec un bon degré et une bonne acidité. Alors, vous vous demandez sans doute : « Si elle est tellement bien, pourquoi n'est-elle pas millésimée ? » Eh bien, elle le sera plus tard. Pour l'instant, elle est trop jeune pour porter son millésime et elle est vendue beaucoup moins chère sans année.

C'est un vin merveilleusement buvable maintenant, et qui a toute l'étoffe qu'il faut pour bien mûrir avec le temps. Ainsi, vous faites une affaire encore meilleure en l'achetant dès à présent sans millésime.

Voici comment il se présente à la dégustation : il est jaune doré avec une mousse fine, abondante et vivement persistante. Le nez est typé du chardonnay, avec beaucoup de fraîcheur et des arômes de croûte de pain, beurre frais et iris. En bouche, on retrouve la même fraîcheur, et le vin est net, vif, tendre et long. Très bien équilibré, racé et élégant, il promet de vieillir plusieurs années tout en développant sa complexité. Buvez-le en apéritif ou tout au long d'un repas basé sur le poisson, la volaille ou les viandes blanches.

Champagne pierre moncuit, 11, rue Persault-Maheu, Le Mesnil-sur-Oger, 51190 Avize.