LA BOUTEILLE DE LA SEMAINE
Le Gaillac rouge 1989

Elle

18 février 1991

ELLE a enfin trouvé un gaillac rouge digne du nom, au tout nouveau bistrot-brasserie de Bernard Pontonnier et François Morel. Décor clean style années 30, A la Courtille surplombe le tout aussi nouveau parc de Belleville. On y mange et on y boit bien. Parmi les vingt-trois vins proposés, figure le gaillac rouge « les gravels » 89, d'Alain Rotier. Il est issu d'un terroir de graves planté à 50% en braucol, 35% en syrah et 15% en cabernet-sauvignon. Les rendements sont très raisonnables et la vinification et l'élevage longs et soignées. Grenat profond, le vin a un nez élégant aux arômes de violette, de pivoine, d'œillet noir, de poivre, de charbon et de fourrure. Tout ça revient en bouche, où il est rond et étoffé, sur une charpente de tanins agréables, persistant et racé. Il se gardera cinq ans ou plus et accompagnera cassoulet, confit, ainsi que viandes rouges.

Alain Rotier, Petit Nareys, 81600 Cadalen