Chais d'œuvre

Lui

Septembre 1979
LUI n° 188

Les plus vieilles bouteilles de vin du monde se trouvent toutes dans les caves de Château-Lafite-Rothschild. Et elles datent… de la fin du XVIIIe siècle : sept bouteilles de 1797, trois de 1798 et onze de 1799. Si l'une d'elles venait sur le marché, elle pourrait facilement atteindre ses vingt briques aux enchères. Au mois de mai dernier, à une vente à Chicago, une bouteille de Lafite 1806 fut enlevée à plus de 120 000 francs !

Est-ce qu'un vin, si vieux soit-il, vaut tant d'argent ? est-il même buvable ? A la première question, seule la notion de la rareté peut répondre. A la deuxième, je peux vous assurer qu'il n'est pas seulement buvable, mais qu'il est vivant… et reconnaissable comme du Lafite !

Si les Rothschild n'ont pas la moindre envie de vendre leurs plus anciennes pièces de collection, ils les offrent volontiers.

C'est ainsi que le 12 juillet dernier, les barons Elie et Eric de Rothschild, qui dirigent Château-Lafite pour la famille entière, ont invité une douzaine d'élus à goûter une bouteille de 1799. Les notes de l'époque disaient de la récolte qu'elle était « peu abondante » et de qualité « mauvaise ». Pourtant, le vin avait encore de la couleur, plutôt brunissant que rouge. Le nez était très sec, mais révélait un reste de fruit avec des soupçons d'arômes de cèdre et de menthe. En bouche il avait encore un reste d'élégance. A 180 ans !…